une œuvre qui se construit pas à pas et pièce à pièce

Le renouveau de la démocratie : la démocratie délibérative aux niveaux territorial, français et européen

La démocratie représentative est en crise. Elle est née au temps où le peuple, en majorité analphabète, avait besoin de porte-paroles lettrés pour le représenter et où l’information circulait lentement, principalement sous forme écrite. Dans des ensembles humains assez vastes elle était la seule modalité praticable de la démocratie. Ce contexte a changé du tout au tout, ainsi doit le faire la démocratie : il faut inventer des formes nouvelles d’association des citoyens à la délibération et à la décision. La démocratie délibérative, amenant des panels de citoyens tirés au sort à construire les termes du débat et proposer des réponses à soumettre à l’ensemble des citoyens constitue l’une des avancées les plus prometteuses.

Le niveau territorial en est logiquement l’échelon de base. Il permet de mettre en dialogue des citoyens qui vivent la même réalité sur toutes les grandes questions de nos sociétés et pas seulement sur des enjeux locaux. A partir de ce premier échelon, peut s’opérer une mise en dialogue entre les territoires tant au niveau national qu’au niveau européen. Une telle démocratie délibérative à multi-niveaux demande, pour être effective, une reconnaissance aux niveaux national et européen.

Voir le document Sauvons la démocratie ! (voir Définir les principes d'une stratégie concertée de changement (P 32-41))