une œuvre qui se construit pas à pas et pièce à pièce

Pour un processus instituant citoyen de l’Union Européenne

En 2020 la Conférence pour le futur de l’Europe doit être lancée. Les grandes institutions européennes semblent s’accorder pour reconnaître que cette fois, contrairement à la Convention Européenne lancée par le Conseil Européen de Laeken en décembre 2001, il faudrait vraiment donner la parole aux citoyens. Comment le faire ? Notamment en ayant recours à la démocratie délibérative et à des panels de citoyens tirés au sort.

Comme l’a montré en 2020 en France la Convention Européenne sur le climat, si les panels de citoyens sont organisés directement au niveau européen ou à l’échelle nationale, on passera à côté du but visé. Il faut donc concevoir une démarche à deux niveaux : d’abord avec des panels de citoyens organisés au niveau des régions européennes, à une échelle où les grandes questions de l’humanité trouvent leur expression concrète, puis à un second niveau en faisant dialoguer entre eux ces panels de citoyens.