une œuvre qui se construit pas à pas et pièce à pièce

Les réseaux internationaux de territoires en transition et la construction d’une communauté mondiale de destin

Ce qui unit les peuples de la terre ce ne sont ni un passé ni une religion ni une culture ni des valeurs en commun. Ce qui les unit c’est de vivre sur la même planète, de partager les ressources finies de la biosphère, de devoir assumer ensemble la responsabilité d’en préserver l’intégrité. Et de ce fait, ce qui les unit c’est précisément d’avoir à conduire une transition systémique dans laquelle les territoires auront un rôle majeur à jouer. Ce sera, dans les années et les décennies à venir la vocation profonde des réseaux internationaux de territoires dont la Fabrique n’est qu’une préfiguration. Elle doit en assumer l’ambition. Elle doit en faire reconnaître la nécessité au niveau des instances nationales et internationales.