une œuvre qui se construit pas à pas et pièce à pièce

Vers un statut juridique du Vivant

Jean-Pascal Derumier

La reconnaissance du crime d’écocide, et l’application du principe d’interdépendance à la base du vivant obligent à repenser notre relation à la nature.

Certains pays ont pris de l’avance, à l’instar de l’Équateur, le premier pays à reconnaître, des Droits de la Nature dans sa constitution, dès 2008.

Quels liens éthiques existent-ils entre les droits de l’homme, les droits de l’enfant, le droit des des animaux, le droit des écosystèmes et autres ?

Réflexions de Jean Pascal Derumier dans ce texte extrait de son dernier livre :  »Pour une société contributive« .

To download: jp_derumier_versunstatutjuridiqueduvivant.pdf (680)